vestibule

C’est exactement . Ça pulse. Ici. L’acte de création prend son ancrage dans ce lieu de frictions : entre le corps et la psyché. Je m’aventure là où il n’y a aucune certitude. À travers le développement d’une pratique artistique protéiforme. Questionnement à la croisée des langages, oscillant entre sortie du corps et conscience accrue de celui-ci. Mais tout ne pourra être dit.